Le 8 mai pour commémorer la capitulation nazie

Il est maintenant de tradition depuis un an, en attendant la fin des restrictions sanitaires, qu’une petite délégation d’élus participe aux cérémonies patriotiques, avec le plus souvent un dépôt de gerbe au pied de la stèle de la Résistance puis au monument aux morts. Pour ce 8 mai 2021 commémorant l’anniversaire de la capitulation de l’Allemagne nazie, il en a encore été ainsi. Seul le porte-drapeau des anciens combattants accompagnait les élus, parmi lesquels Alain Lelong, musicien à l’harmonie Avenir, qui apporte la note musicale.
Au pied du monument, René Hocq, maire, a lu le message de Geneviève Darrieussecq, ministre déléguée auprès du ministre des Armées, chargée de la mémoire et des anciens combattants. Un texte dans lequel, elle rappelle que même les périodes les plus douloureuses ont une fin. Celle de la guerre 39-45 donne lieu à des liesses populaires mais personne n’oublie les villes dévastées. Personne n‘oublie que l’humanité a payé un lourd tribut. Que c’est une rupture pour notre civilisation qui se sait fragile et mortelle. Le 8 mai est l’occasion de se souvenir de celles et ceux qui ont combattu le fléau nazi et l’obscure période de la collaboration. La France libre qui a obtenu le ralliement des territoires ultramarins, une jeunesse ardente et résistante, la Résistance de l’intérieur ont permis à la France de s’asseoir à la table des vainqueurs, un préalable à l’effort collectif pour la reconstruction, pour la paix, et pour l’Europe.

Cérémonie à la stèle de la Résistance puis au monument aux morts.- Photos © Votre Info pour Burbure actu

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *