Mathilde Roussel nous a quittés

Lutte contre la propagation du Covid-19 oblige, Dominique Roussel sera seul cette après-midi (mardi 24 mars) pour accompagner sa mère Mathilde à sa dernière demeure, au cimetière de Burbure. L’ancienne directrice d’école est en effet décédée samedi à Béthune : une nouvelle qui désole les nombreux habitants de la commune qui l’ont eue comme institutrice et qui manifestent leur sympathie à la famille sur les réseaux sociaux. Hier soir, à 20h, Alain Lelong, membre de l’harmonie a joué quelques notes à sa mémoire.
Avec son mari Gilles, décédé en 2011, Mathilde Roussel formait un couple d’enseignants qui a considérablement marqué la vie scolaire et périscolaire de Burbure.  Leur carrière professionnelle durant, effectuée pour l’essentiel dans les écoles de la commune, garçons et filles, comme instituteurs puis directeurs, a toujours été conduite par l’idée que la jeunesse est avec l’enfance, « la source de ce que sera la vie d’adulte, de ce que sera fait le chemin d’homme et de femme responsable ». Une pensée marquée du sceau de l’école de la République et des valeurs de la laïcité que René Hocq et le conseil municipal avaient retenue et soulignée en donnant leur nom à l’espace Petite enfance. Mathilde Roussel et son fils Dominique étaient alors venus dévoiler la plaque éponyme en 2016 (nos photos).
Selon nos informations, lorsque nous serons sortis de l’épisode de confinement, une cérémonie de recueillement sera organisée à sa mémoire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *