Redonner corps au tennis club

Medhi Ratto espère attirer de nombreux tennismen sur les courts du Champ-Guillaume (photo TCB).

Le Tennis club de Burbure existait encore sur le papier mais, dans les faits, il ne vivait plus. Mehdi Ratto et Pascal Delory ont repris les rênes et espèrent bien lui redonner du corps.

« Pour l’instant, c’est une association de loisirs » explique Mehdi Ratto qui préside désormais le TCB. L’organisation d’un quizz au mois de mars a été l’occasion de faire rentrer un peu d’argent dans les caisses et de redonner au club toute sa place dans la vie associative locale. Maintenant, il va falloir trouver des adhérents. Pour l’instant, ils sont une quinzaine à utiliser les courts du Champ-Guillaume et avec les beaux jours, l’on espère bien en voir arriver de nouveaux. Les formalités sont simples : il suffit d’aller chez Nathalie, sur le Rietz, et de s’acquitter d’une cotisation de 10 € qui donne accès aux installations. Après, les réservations peuvent se faire par téléphone.
Pour l’avenir, les responsables du club ont des projets : ils parlent d’organiser un tournoi en 2013 et n’excluent pas l’idée d’une affiliation à la Fédération française de tennis. Mais ils ne veulent pas non plus aller trop vite. La compétition n’est pas pour l’instant la priorité même si Mehdi Ratto et Pascal Delory, eux, disputent des tournois… Mais c’est en tant que joueurs licenciés à Lillers. Très récemment, ils jouaient à Saint-Pierre-lez-Auchel où Pascal a atteint le 4e tour.
Dans l’immédiat, ils travaillent à une animation programmée le 30 juin, sur les courts avec, ils l’espèrent, un match d’exhibition. De quoi entretenir la flamme qui permettra d’aller plus loin dans les mois et les années à venir. Pourquoi ne pas faire un bus pour aller Roland-Garros l’année prochaine, avec Burbure et Lillers, comme cela se faisait dans le passé ? Mehdi et Pascal qui étaient dans les allées des courts de la Porte d’Auteuil vendredi ne manqueront pas de communiquer leur enthousiasme : ils ont vu évoluer quelques belles pointures du tennis mondial : Del Potro, Cilic, Berdych… chez les hommes ; Johansson, Stosur… chez les femmes. Et dans les allées, ils ont croisé quelques têtes connues comme Raymond Domenech, Henri Leconte (tient un Lillérois !), Philippe Sella ou Antoine Dénériaz.

Une pensée sur “Redonner corps au tennis club

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *