Un pour six, six pour un

L’Ortie qui a suspendu la quasi-totalité de ses activités depuis mars 2020, a bien cru samedi dernier (20 mars), devoir arrêter aussi les sorties de rando douce. Fort heureusement l’injonction du comité départemental qui interdisait toute pratique a été corrigée par le ministère des Sports et la fédération. À six, encadrant compris, dans le rayon de 10 kilomètres, cela reste possible, dans le respect des gestes barrières bien sûr.
L’association continue donc à marcher le mardi matin, en deux demi-groupes de six personnes, toutes licenciées, avec des départs différés et des parcours laissés à l’appréciation des encadrants… et donc différents. Ce qui fait que, généralement, les deux demi-groupes ne se croisent même pas. C’est frustrant, mais c’est le prix à payer pour permettre aux participants, on devrait plutôt dire participantes car elles sont largement majoritaires, de continuer à marcher en pleine nature, avec comme seul objectif de se bouger et de respirer pour sa santé.  L’idée n’est pas de faire beaucoup de kilomètres et/ou de se faire mal, mais de faire travailler le corps à mesure des possibilités de chacune et chacun, en tenant compte des pathologies qui peuvent exister. L’adaptation en fonction des personnes présentes ou de la météo est la règle qui s’est imposée… Tout en essayant de varier au maximum les parcours, d’emprunter des sentiers balisés et non balisés, de découvrir parfois des coins reculés de la commune qui ne manque pas de richesses.
Depuis que l’activité a été mise en place, de réels progrès ont été constatés chez la plupart des participants, en raison de leur bonne volonté et surtout de leur assiduité… D’où l’importance de continuer à pratiquer. Lorsque l’état sanitaire et la législation le permettront, les deux demi-groupes pourront être réunis. Ce sera aussi le moment d’accueillir de nouveaux adhérents. À la rentrée de septembre ? Philippe VINCENT-CHAISSAC
Notre photo : le groupe de marche douce est majoritairement féminin. © Votre Info pour Burbure actu

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *