Loïse Leleux ou l’éclosion d’un jeune talent

Loise Leleux ne cachait pas un soupçon de déception ce matin (dimanche 8 décembre) à Saint-Venant où elle a pris la 3e place du cross féminin… Qu’importe, elle qui est arrivée à l’athlétisme il y a seulement deux ans, continue d’apprendre.

Ces dernières semaines, Loïse a beaucoup travaillé les départs et cela s’est vu ce matin. Rapidement aux commandes de la course, il lui a manqué un peu de souffle pour conserver l’avance qu’elle avait prise. D’abord rattrapée par sa camarade de club, Camille Hermary, vainqueur de l’épreuve, elle a ensuite vu revenir sur elle la senior artésienne Mélodie Deudon qui lui a chipé la 2e place dans les derniers 500 m. Mais pas de quoi la priver de son sourire… Pour elle, courir reste un plaisir même si, pour cette 2e saison sous le maillot saint-venantais, elle commence à nourrir quelques ambitions.
En fait, Loïse court depuis pas mal de temps. Initialement, elle s’entrainait seule, à Burbure, en suivant les programmes que lui donnait son « tonton ». De quoi parfaire la condition physique de la basketteuse qu’elle était alors. « J’aimais bien le basket, dit-elle, mais cela ne me donnait pas autant de plaisir que la course à pied ». Copine de lycée de Camille Hermary, elle l’a suivie à l’entraînement à Saint-Venant et a tout de suite adhéré. Loïse a connu ses premières compétitions la saison dernière et depuis septembre, elle montre toutes ses possibilités. Vainqueur (dans son jardin) de la Burburaine début novembre, elle a aussi remporté le relais du cross de l’Acier à Leffrinckoucke avant d’obtenir de beaux résultats dans les cross scolaires (3e à Olhain, 6e à Liévin) et donc de monter ce dimanche matin sur le podium du 24e cross de Saint-Venant (3e du scratch et 2e junior). Son objectif est maintenant d’aller le plus loin possible dans la saison hivernale avec les cross mais aussi un programme en salle. Pas vraiment sprinteuse, affectionnant davantage le cardio long, elle va courir sur 800 m et 1500 m, sachant qu’elle doit améliorer sa foulée, progresser tactiquement et faire du renforcement musculaire… Du travail en perspective mais pas de quoi stresser cette « bosseuse » qui ne néglige pas non plus les études, actuellement en Terminale S à Lillers.- (Texte et photos Philippe Vincent-Chaissac / Votre Info).


Loïse Leleux (à droite), en compagnie de Camille Hermary sur le podium à Saint-Venant, ce dimanche matin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *