À quand le vaccin contre la connerie ?

Si, après le coronavirus, l’industrie pharmaceutique veut continuer à faire des profits, nous ne saurions que trop lui conseiller de travailler sur un vaccin contre la connerie.
Nous évoquions il y a quelques jours, les paires de gants retrouvées dans la rue des Poulains. Lundi 13 avril, c’est carrément un masque qui trainait à terre dans la rue du Cimetière (photo ci-dessus). Avec les mêmes craintes : a-t-il été porté ? Est-il ou pas contaminé ?
Hier jeudi, sur le terril qui est d’une part interdit aux engins motorisés, et d’autre part clairement interdit d’accès par arrêté municipal durant la période de confinement, deux motos sillonnaient ses sentiers. Et ce matin nous apprenions que des déchets ont été laissés de façon éparse à proximité de l’ancienne piste de cross située sur le terril justement. Que dire, que faire ? D’évidence, il est des personnes qui n’en ont rien à foutre de leurs voisins, rien à foutre de ce que nous vivons en ce moment, rien à foutre de la nature et de notre environnement. Sans doute ne sont-elles pas nombreuses mais cela promet bien du travail pour l’après Covid, puisqu’il parait qu’il va y avoir un après qui ne ressemblera pas à l’avant. Et pas sûr que se réinventer suffise.- Philippe Vincent-Chaissac / Votre Info

Des déchets ont été laissés sur le terril à proximité de l’ancien terrain de cross.- Photo © DR

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *