Ecole de musique : sur les planches avant les vacances

Photo © PVC
Photo © HB

Mercredi dernier s’est tenue l’audition de fin d’année de l’école de musique, accompagnant la remise des diplômes des examens fédéraux et confédéraux. Le coordinateur, Denis Bart, est revenu sur l’année écoulée, satisfait que les 61 élèves inscrits, soient tous allés au bout de l’exercice, notamment les 15 nouveaux et les 20 adultes. Sur les 36 élèves présentés en solfège et les 40 à l’instrument, seuls 2 ont échoué. Mention spéciale aux 5 élèves ayant obtenu leur brevet de fin de 2e cycle, lors des examens à Nœux-les-Mines le 5 juin : Lisa et Marie Bailleul, Anita Héren et Geneviève Obœuf en solfège et Émeline Fauconnier à la flûte. À signaler que cette année lors des examens, ouverts au public, tous les élèves ont pu être accompagnés par l’un des trois pianistes mis à leur disposition. Il s’est aussi félicité que cette année, quatre élèves aient rejoint les rangs de la batterie-fanfare et huit autres les pupitres de l’harmonie, un nombre record depuis que l’école existe, preuve de son excellente vitalité et de la qualité de l’enseignement prodigué.
Les remerciements sont allés à la municipalité qui finance et soutient l’école de musique depuis sa création en 1991, aux douze professeurs qui y assurent les cours, au conseil d’administration de l’harmonie qui cogère l’école et surtout aux parents et aux élèves qui font preuve de persévérance et de ténacité dans leur apprentissage, fiers de montrer à l’auditoire leurs progrès accomplis.
Peu de changement en vue pour l’an prochain, le conseil municipal ayant décidé de maintenir les tarifs en vigueur depuis 2011 et la gratuité pour les enfants de Burbure la première année. À noter qu’après l’abandon du projet de rénovation de l’école Maquet, l’école de musique restera dans ses locaux actuels. Par ailleurs, a été fait appel aux élèves pour apprendre le trombone, le hautbois, les percussions ou la clarinette, afin de maintenir un bon équilibre dans les rangs de l’harmonie.
Les dix classes de bois, cuivres, solfège et d’orchestre se sont ensuite succédés sur scène pendant une heure et demie, seulement interrompues par la remise entre chaque ensemble, des récompenses aux lauréats.

Plus d’images : cliquer ici

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *