explosion de couleurs et flambeaux

Corart_1248De mémoire d’enfant, le 14 juillet, c’était la retraite aux flambeaux, le feu d’artifice et le bal. Hier soir, Burbure a certainement été la première commune du secteur à illuminer le ciel noir de mille feux : une explosion de couleurs et de bouquets qui a duré un bon quart d’heure avant que d’autres feux dans d’autres ciels ne prennent le relais. Sophie Kalinowski et ses randonneurs partis d’Allouagne, qui devaient se trouver du côté du Moulin-Pano ont dû en prendre plein les mirettes. Mais autant le feu d’artifice est resté le symbole même de notre fête nationale, autant la retraite aux flambeaux est en train de tomber dans l’oubli. A tel point que Burbure est l’une des dernières communes du coin à l’organiser. Alain Lemâtre rappelle que cette tradition a été remise au goût du jour en 1989 et que depuis elle perdure avec un certain succès. Hier soir, environ 150 personnes se sont ainsi donné rendez-vous au calvaire de la rue de Lillers, pour un défilé à la torche, le traditionnel lampion bleu-blanc-rouge n’étant plus d’actualité. Tout cela en musique, derrière l’harmonie L’Avenir qui donnait le ton et a conduit tout le monde jusqu’à la place du Rietz. L’occasion d’une sortie entre amis et en famille, puisque dans le cortège, il y avait quelques groupes de jeunes, et beaucoup de parents et de grands-parents avec leurs enfants et petits-enfants. Dernier rendez-vous : le défilé qui part aujourd’hui de la salle polyvalente à 11 h 30.RTEFBX_118

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *