Harmonie : le plus beau mot du monde

Les musiciens de l’harmonie fêtaient la Sainte-Cécile, leur patronne, ce dimanche 1er décembre… mais aussi la Sainte-Barbe (pour les mineurs) et la Saint-Éloi (pour les agriculteurs).

La messe célébrée en musique a été l’occasion pour l’abbé Fanien de rappeler tout le sens du mot harmonie empreint de paix, de douceur, d’équilibre, de juste… « Le plus beau mot du mondé » dit l’abbé.
Lors de la réception qui a suivi à la salle de l’ancien cinéma, ont eu lieu des remises de médailles et de gratifications, ce que nous évoquions déjà précédemment. Le président Amaury Bart a souligné la richesse de l’année 2019 et annoncé que la société a désormais passé le cap des 100 membres, la moitié ayant moins de 35 ans, ce qui est remarquable pour une commune de la taille de Burbure. Placée sous la direction de Gilles Foulon qui a repris la baguette, il y a un peu plus d’un an, l’harmonie va sans cesse de l’avant et s’apprête à vivre un moment important avec la mise à disposition de cette salle de l’ancien cinéma qui sera d’ici peu un lieu exclusivement réservé à la musique :  à l’harmonie en tout premier lieu et  ensuite à l’école de musique. De quoi bien débuter une année 2020 qui s’annonce encore très riche avec la venue du Brass band des Hauts-de-France, début février ; le concert de printemps, début avril, sur le thème des comédies musicale ; et celui d’automne avec la participation de l’harmonie de Bourbourg… Pour ce qui est déjà connu.

Les fidèles étaient nombreux pour accompagner les musiciens. – Photos © PVC / Votre Info

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *