Les enfants des écoles présents à la cérémonie du 11-Novembre

Le détachement des jeunes sapeurs-pompiers de Lillers.- Photo © Votre Info

Faut-il y voir un effet de la commémoration du centième anniversaire de la Première mondiale ou plus simplement un travail en profondeur effectué en cours ? Sans doute un peu des deux. Toujours est-il qu’il y avait pas mal d’enfants présents aux cérémonies du 11 novembre qui ont eu lieu ce matin.

En aparté, Ludovic Jourdain directeur des écoles, nous expliquait qu’il y a une sensibilisation faite dès la rentrée… Pour expliquer que le 11 Novembre fait partie de notre histoire, que c’est au programme scolaire… et que participer aux cérémonies est un acte citoyen. Le message a été visiblement entendu.
Ce matin donc, ils sont intervenus à deux reprises : pour lire le message de l’Office national des anciens combattants (Onac) que Gérard Dalibon, président des anciens combattants, leur mettait sous les yeux et pour faire écho aux noms des enfants de Burbure, victimes des guerres 14-18, 39-45 et d’Algérie, qu’énumérait Aline Barrez, adjointe au maire, au pied du monument aux morts. « Mort pour la France ! » ont-ils répété avant que le maire, René Hocq, et Gérard Dalibon, ne procèdent au dépôt de gerbes, geste qu’ils avaient déjà effectué quelques minutes plus tôt à la stèle de la Résistance.
Comme le veut la coutume, la première partie de la cérémonie a eu lieu à la salle polyvalente où a été versé un vin d’honneur à l’issue duquel le défilé s’est mis en place, avec l’harmonie Avenir (de retour d’un « service » à Chocques), d’un détachement des jeunes sapeurs-pompiers de Lillers, placés sous la responsabilité de l’adjudant-chef Ludovic Thilliez, des anciens combattants, des représentants des associations locales et des élus. Sonneries règlementaires, Marseillaise et lecture du message de la secrétaire d’État aux anciens combattants, Geneviève Darrieussecq, ont rythmé la seconde partie de la cérémonie, place du Rietz.- PVC / Votre Info

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *