M. et Mme Baudens ont fêté leurs noces d’or

Arrivés à Burbure en 2016, venant de Béthune, Jean-Michel et Colette Baudens, se sont très vite intégrés dans la vie locale, en participant volontiers aux traditionnelles fêtes communales, en rejoignant le Club d’amitié du mardi, les Hirondelles du faubourg et en fréquentant la bibliothèque.

Ce samedi 30 novembre, ils se retrouvaient aussi devant M. le maire, René Hocq, qui les accueillait salle Marcel-Chevalier (au gîte d’étape du Presbytère) pour y fêter leur noces d’or, soit 50 ans de mariage, à une journée près, puisqu’ils se sont unis le 29 novembre 1969, en mairie de Chocques, Louis Delelis étant le maire.

ORIGINAIRES DE CHOCQUES ET LABEUVRIÈRE
C’est Mme Baudens, née Laroche, qui était de cette commune où elle est née le 19 mars 1950, dans une famille de quatre enfants. Son père était manœuvre en maçonnerie tandis que sa mère, d’abord au foyer, fit ensuite des ménages. Élève à l’école communale de Chocques jusqu’au certificat d’études, Mme Baudens est entrée dans la vie active à l’âge de 15 ans, en tant que confectionneuse chez Apourcheau puis à la Bonneterie de l’Artois, faisant valoir ses droits à la retraite en même temps que son mari.
Celui-ci, né à Labeuvrière, le 25 mars 1951, est le 11e enfant d’une famille de 15, le père étant mineur mis ensuite à la disposition de la société Kuhlmann pour décharger les wagons de charbon. Sa mère s’occupait de la famille. Domicilié sur le territoire de Chocques, mais tellement proche de Labeuvrière, c’est l’école de cette dernière commune que Jean-Michel Baudens a fréquentée pour, lui aussi, travailler à 15 ans. D’abord apprentis mécanicien puis grutier-bulliste à Lapugnoy, il est ensuite allé chez Tolartois où il a effectué l’essentiel de sa carrière… 36 ans passés dans cette usine métallurgique, en tant qu’agent de maîtrise.
Très investi, M. Baudens a aussi été sapeur-pompier volontaire à Lapugnoy (16 ans) et Chocques (13 ans); il est toujours le porte-drapeau de la Société des médaillés du travail de Calonne-Ricouart et pratique le cyclotourisme au sein du club de Vendin-lès-Béthune.

QUATRE ENFANTS, DOUZE PETITS-ENFANTS
M. et Mme Baudens qui se sont connus dans un dancing à Lapugnoy, ont quatre enfants (Olivier, Bruno, Tony et Sarah) et douze petits-enfants. Ils goûtent aujourd’hui aux plaisirs de la retraite prise en 2008, s’occupant du jardin et de la maison, et prenant du repos, tantôt dans leur mobil home à Rollencourt (près d’Hesdin) tantôt dans les Alpes de Haute-Provence où ils aiment se retrouver depuis de nombreuses années.
Carole Dubois ayant lu la copie de leur certificat de mariage, M. le maire qui avait rappelé la vie des jubilaires, leur remit quelques cadeaux en souvenir de cette belle journée.- PVC

La cérémonie officielle a eu lieu salle Marcel-Chevalier, au presbytère.- Photos © VOTRE INFO

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *