Déconfinement du 11 mai : il est très limité

Ce mardi 28 avril après-midi, le Premier ministre Édouard Philippe a présenté le plan de déconfinement devant l’Assemblée nationale. Une sortie de confinement prévue au 11 mai qui s’articulera autour de trois axes majeurs. Protéger d’abord. Le chef du Gouvernement s’est voulu rassurant: « Il y aura assez de masques pour tout le monde le 11 mai ». Masques lavables, jetables, chacun pourra se procurer un masque de protection, gratuitement ou non, auprès des collectivités territoriales, dans la grande distribution, dans les pharmacies, ou encore sur une plateforme de e-commerce gérée par La Poste.
Protéger ensuite. 700 000 tests virologiques par semaine seront disponibles. Ils concerneront les personnes malades (présumées porteuses) et celles qui auront été en contact avec elles.
Isoler enfin. Toutes les personnes testées positives devront être mises en quarantaine. Pour ce qui est du traçage numérique, la question fera l’objet d’un débat spécifique. Il n’est pas à l’ordre du jour pour le moment.
Édouard Philippe a tenu à rappeler que cette date du 11 mai n’était pas un acquis. Elle pourrait être décalée si le nombre de cas de Covid-19 ne reculait pa ssuffisamment. Le 7 mai, une carte des départements sera établie, et régulièrement mise à jour. Les départements seront classés en fonction de l’importance de la circulation du virus. Sur cette base, le déconfinement sera mis en place.
Si tout va bien donc, le 11 mai, le déconfinement commencera. Les écoles maternelles et primaires rouvriront le 11 mai, sur la base du volontariat, avec 15 élèves maximum par classe, et ce dans toute la France. Puis viendra le tour des élèves de 6e et 5e, le 18 mai, suivis des élèves de 4e et de 3e. Dans les collèges, le port du masque sera obligatoire. Une décision sera prise fin mai pour les lycées. Rien n’est arrêté.

Les commerces rouvriront, tous, à l’exception des bars et des restaurants, dont le cas sera examiné fin mai. Le port du masque sera recommandé. Les gérants de commerce pourront le rendre obligatoire. Nous pourrons retourner au travail… mais le télétravail, s’il est possible doit être prolongé.

Port du masque obligatoire dans les transports, un siège condamné sur deux, transports interrégionaux réduits, limitation de la circulation entre les départements: les transports publics ne reprendront pas normalement. 

Le 11 mai, nous reprendrons notre liberté d’aller et venir. La circulation sera autorisée dans un maximum de 100 km, sans attestation. Au-delà, il faudra justifier d’un motif impérieux, ou professionnel. Mais les rassemblements demeurent interdits, ou du moins limités à 10 personnes. Pas de festival, pas de sports collectifs, pas de sports de contacts. La saison de football professionnel ne pourra pas reprendre. Les parcs et jardins rouvriront uniquement dans les départements où le virus ne circule plus. Les plages seront interdites au moins jusqu’au 1er juin.

Rendez-vous fin mai, pour une nouvelle phase de déconfinement. Si tout va bien encore une fois. Votre Info / Photo captation d’écran

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *