Le Rouge-Gorge chante rue des Poulains

Qui traverse Burbure en voiture est souvent impressionné par l’originalité et la beauté des parterres. Derrière eux, il y a toute une équipe qui travaille à leur réalisation et leur entretien notamment Pascal Plaisant employé aux espaces verts de la commune depuis 13 ans. Pour lui, c’est une véritable passion qu’il assouvit depuis une trentaine d’années. Lorsque sa mère habitait la place du Rietz, il avait investi le jardin de la maison pour créer un espace original baptisé Le Jardin du Rouge-Gorge. À l’époque déjà, il organisait des journées portes ouvertes et attirait de nombreux visiteurs. Désormais propriétaire d’une maison rue des Poulains, il a repris l’idée et, après trois ans de travail, il peut à nouveau ouvrir son jardin.
« À l’école on apprend plus vite » explique Pascal Plaisant qui n’a pas eu cette chance. Lui est un autodidacte et il ne s’en plaint pas : « seul on apprend de ses erreurs et on s’améliore ». Dans les jardineries, il en sait d’ailleurs souvent davantage que le vendeur. Le résultat est en tout cas impressionnant. D’un jardin où il n’y avait que quelques pommiers, il a fait un petit coin de paradis avec des arbres à écorce (boulots, prunus, érables), une collection d’Hamamelis, quantité de graminées et de fleurs qui apportent au jardin des couleurs toute l’année.
Le week-end écoulé (29-30 mai) était pour lui le moment de communiquer sur l’ouverture de son jardin qui sera prolongée le week-end, durant tout le mois de juin. La presse et la radio se sont intéressés à la démarche d’autant que Pascal Plaisant demande à chacun des visiteurs une contribution de 2 € qu’il reverse à l’association Les Cyclistes du cœur, au profit de l’unité pédiatrique de cancérologie Oscar-Lambret.- PVC pour Burbure actu

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *