Les moulins à vent, randothème de l’Ortie

Rien à voir bien sur avec un trek au Népal ou à Maroc, comme certains l’avaient projeté, mais c’est mieux que rien… Les membres de l’Ortie se lancent un beau défi en cette année 2020 : aller, par le biais de la randonnée, à la découverte des moulins à vent situés dans un rayon de 100 km autour de Burbure. On l’aura compris, c’est une façon de s’adapter aux contraintes liées à l’épidémie de coronavirus dont notre pays n’est toujours pas sorti.  Pour celles et ceux qui se prêteront au jeu cela représente entre 15 et 20 randonnées, plus ou moins longues, qui peuvent être faites dans le Nord, le Pas-de-Calais et la Somme, en boucle, en linéaire avec ou sans aller-retour. L’idée est que cela se fasse en couple ou en famille avec à chaque fois des selfies qui viendront enrichir une collection collective et donnera matière à l’impression d’un poster.
L’idée a été présentée et validée ce lundi soir (18 mai) par les membres de l’association qui étaient réunis en assemblée générale sous forme de visioconférence. Au cours de cette assemblée générale ordinaire… peu ordinaire, les membres de l’association ont également décidé qu’une seule cotisation serait perçue pour les années 2020 et 2021… sachant que le service rendu aux adhérents durant cette année ne sera évidemment pas le même qu’habituellement. Reste que les membres n’ont pas encore enterré l’idée d’un meeting international, de démarrer leur fil rouge dans le Pays de Canche-Authie et de vivre une itinérance sur la via Francigena. Mais si cela se fait cette année ce sera à l’automne… Sans oublier bien sûr l’activité de marche douce qui redémarrera dès qu’il sera possible d’y réintroduire la dose de convivialité à laquelle chacun est attaché.
Notre photo : moulin à vent du marais audomarois. Photo © Votre Info

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *