l'olympique battu à lillers

Malgré toute leur détermination, les Burburains se sont inclinés.
Malgré toute leur détermination, Corentin Bart et les Burburains se sont inclinés.

1/4 de finale du tournoi de la Lys romane, Lillers-Burbure: 4-2 (1-2). Burbure s’est incliné hier soir à Lillers, somme toute assez logiquement sur l’ensemble de la rencontre qui avait pourtant très bien débuté pour l’Olympique, Julien Courchelle ouvrant le score dès la 2e min de jeu. Pris à froid les Lillérois s’organisaient pour revenir dans le match et égaliser, ce qu’ils firent à la 25e minute par Samuel Lefebvre. Et alors que l’on se dirigeait vers un score de parité à la mi-temps, Julien Courchelle décidément très en forme en ce début de saison (déjà 4 buts contre Saint-Venant) redonnait l’avantage à son équipe en profitant d’une bourde du portier local. Dès le retour sur la pelouse, Lillers égalisait par Sébastien Delhelle qui avait hérité d’un ballon de Bruno Ficot. Les locaux prenaient alors totalement la direction des opérations et dominaient constamment, d’abord sans se montrer dangereux puis en se faisant beaucoup plus pressants. Delhelle bien placé n’attrapait pas le cadre puis le Burburain Mickaël Dupuis, très actif en défense, intervenait fort à propos à deux reprises. La rencontre s’équilibra alors quelque peu, chacune des formations ayant du mal à enchaîner les phases de jeu. A l’entame du dernier quart d’heure, Burbure qui avait su résister jusqu’alors, desserrait un peu ses lignes arrières pour s’enhardir dans le camp adverse. Ce qui lui fut fatal, Raphaël Caget trouvant alors tout l’espace dont il avait besoin pour inscrire deux buts en exploitant des ballons venus de l’arrière. L’Olympique voyait ses espoirs d’aller au bout de la compétition, s’arrêter là, mais pas de quoi entamer l’optimisme de Fred Sacleux, le président qui coachait ses joueurs hier soir. « Cela reste une revue d’effectif, confiait-il après la rencontre, avec beaucoup de changements qui nuisent à la qualité du jeu. D’évidence, il reste du travail à faire, mais il y a du potentiel et des motifs de satisfaction : beaucoup de mouvement en première mi-temps, une forte solidarité en défense ». Et un gardien, Gaëtan Delliste qui s’est bien comporté en dépit des quatre buts encaissés. « Avec lui, et Gérald Leblanc, nous avons deux bons gardiens pour la saison ».
Ce mardi soir, Burbure s’est imposé à Saint-Pierre en match amical sur le score de 3 buts à 2 (mi-temps: 1-1).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *