Nicolas Baroux remporte le prix du Faubourg de Burbure

Samedi, vent violent et pluie battante. Eugène Berrier, maire-adjoint chargé de l’organisation, reconnait s’être posé la question de savoir s’il ne fallait pas annuler le Grand prix du faubourg… par mesure de sécurité. Mais la météo du matin s’est calmée et finalement 66 coureurs ont pris le départ de cette épreuve ouverte aux coureurs de 3e catégorie, pass cyclisme et juniors.
A mi-course, huit hommes étaient en tête avec une cinquantaine de secondes d’avance sur un peloton qui commençait sérieusement à s’effilocher sous l’effet du vent, de l’ascension de la côte de Rimbert et du long faux plat de la rue Nationale qui, mine de rien, fait sacrément mal aux jambes. Quentin Devienne (Flandre-Lys) et Romain Devos (Annequin) étaient parmi les plus actifs avec Louis Thomas (Flandre-Lys) et Vincent Fourier (Barlin). Jusqu’à ce qu’une cassure inéluctable ne s’opère dans ce groupe, laissant quatre coureurs aux commandes : Louis Thomas, Nicolas Baroux (Gravelines), Jordan Decroix (Douai) et Vincent Fourier. Et puis à quatre tours de l’arrivée, dans le faux plat, Nicolas Baroux s’en est allé, seul contre les éléments, ses compagnons d’échappée étant alors incapables de le suivre. Il s’est donc imposé aisément mais pas facilement, alors que dans le peloton certains qui ne voulaient pas renoncer avaient toutes les peines du monde à rallier l’arrivée.- (Photo © PVC / Votre Info)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *