Patrick Demandrille, conseiller municipal chargé de l’environnement

Employé de La Poste puis des Télécoms, passé par Lillers, Lille et Béthune, Patrick Demandrille est un jeune retraité (il vient d’avoir 61 ans), militant syndical (CGT) et réélu conseiller municipal. Avec une partie de la famille originaire de Burbure et une autre d’Ecquedecques (les d’Assunçao), c’est un homme profondément attaché à son terroir. Il était déjà des élus qui accompagnaient René Hocq et René Déjardin en 1989. Simple conseiller mais très impliqué, il a toujours été actif dans les commissions, principalement celle de l’environnement qu’il prend officiellement en charge pour la première fois  en tant que conseiller municipal délégué, désigné lors de la dernière séance du conseil municipal.  
Élu depuis 30 ans, Patrick Demandrille a accompagné les adjoints au maire qui avaient l’environnement en charge (Roger Dave, Serge Obœuf et quelques autres) et vécu tout ce que la commune a fait en la matière : sauvegarde du terril, plantations dans la vallée de Scyrendale auxquelles il a participé, embellissement de la commune, économies d’énergie, etc. À la question, pourquoi l’environnement ? Il répond tout simplement : « je n’aime pas que la nature soit défigurée ». Désireux de faire ce qu’il sait bien faire, il entend mener à terme les projets qui ne se sont pas concrétisés durant le dernier mandat : recréation d’une mare,  abri pour chauve-souris… avec le concours de la communauté d’agglomération. Et de réfléchir à de nouvelles opérations de reboisement qui pourraient être soutenues par la Région. Il lui appartiendra aussi de suivre les actions qui contribueront à la préservation du terril… Plus que la valorisation car pour lui, l’idée n’est pas d’attirer plus de monde sur le site au risque de rompre les équilibres écologiques.
La pédagogie sera son autre credo avec une écologie de tous les jours, adaptée aux habitants de la commune. « Il faut les informer des répercussions qu’a leur comportement, les guider dans la gestion des déchets de toutes natures, leur expliquer où vont les déchets qu’ils ont triés et ce qu’ils deviennent. Chacun a quelque chose à faire en sachant pourquoi il doit le faire ».Philippe Vincent-Chaissac / Votre Info

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *