Burbure: il tue le chien de son voisin

Le 30 janvier dernier, le chien d’un habitant de Burbure est « poignardé ». Un témoin raconte aux policiers venus sur place qu’il a vu et entendu le voisin du propriétaire de l’animal, fortement alcoolisé, couteau à la main, dire « je vais tuer son chien ».
Interpelé, l’homme incriminé déclare aux enquêteurs qu’il a été attaqué par le chien, un Malinois, et qu’il l’a piqué avec une barre pointue. Le propriétaire de l’animal montre, lui, des traces de sang dans sa cour… Blessé au flanc le chien est mort chez le vétérinaire.
À la barre du tribunal correctionnel de Béthune où il comparaissait le mercredi 17 juin, l’agresseur présumé réitère ses déclarations. Pour le procureur les faits sont caractérisés : « il a voulu se venger d’un contentieux qui l’occupe depuis bien longtemps avec son voisin » dit-il, et requiert 30 jours amende à 50 euros. Le propriétaire du chien, par l’intermédiaire de son avocat, Me Mauro, réclame 500 € de dommages et intérêts: « c’était son compagnon de vie » dit-elle. Me Faliva, représentant la Fondation Brigitte Bardot réclame 2000 € d’indemnisation. Le prévenu, 68 ans, déjà condamné à quatre reprises connaîtra son sort le 15 juillet prochain, le président ayant mis le jugement en délibéré. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *