Quarante marcheurs et Augustin Lesage

La randonnée a donné lieu à plusieurs pauses au cours desquelles la vie et l'œuvre d'Augustin Lesage ont été évoquées.- Photo © PVC
La randonnée a donné lieu à plusieurs pauses au cours desquelles la vie et l’œuvre d’Augustin Lesage ont été évoquées.- Photo © PVC

Même s’il y avait un peu moins de nations étrangères représentées (Belgique, Pologne, Maroc), le meeting international de randonnée organisé par l’Ortie a encore répondu aux attentes des organisateurs qui ont accueilli dimanche une quarantaine de randonneurs venus chercher une ambiance propre à l’association. En effet, l’Ortie cultive l’idée que la randonnée est avant toute chose le moyen de découvrir un pays, un territoire, une commune et le meeting permet chaque année de mettre une note culturelle à la sortie. Cette année, le thème retenu était celui d’Augustin Lesage, le peintre spirite dont le parcours ne cesse de fasciner. De la bibliothèque où est actuellement exposé un panneau racontant sa vie, les marcheurs ont pris la direction du cimetière pour se rendre sur sa tombe, avant de partir sur le chemin du mineur, de grimper sur le terril de Ferfay où l’on embrasse le paysage dans lequel il a grandi et vécu (Saint-Pierre-lez-Auchel, Ferfay, Burbure), de redescendre au faubourg pour passer devant sa maison, dans la rue qui porte son nom, de redécouvrir le terril de Burbure où a été aménagé le chemin Augustin-Lesage que les adeptes de marche nordique connaissent bien et de terminer en mairie pour découvrir trois de ses toiles.
Au total, les marcheurs ont effectué une dizaine de kilomètres mais avec les pauses et les visites, il aura fallu quelque trois heures couvrir la distance… Un train de sénateur qui fait que cette manifestation est ouverte au plus grand nombre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *