Quatre jeunes musiciens incorporés

Quatre jeunes ont incorporé les rangs de la batterie-fanfare.- Photo © HAB
Quatre jeunes ont incorporé les rangs de la batterie-fanfare.- Photo © HAB

La célébration du jour du Souvenir de la déportation qui s’est déroulée dimanche matin, sous un froid crachin, était la première sortie pour quatre jeunes musiciens, nés en 2006 et 2007, intégrant l’effectif de la batterie-fanfare de l’harmonie. Trois clairons : Jules Beccu, Quentin Lefebvre, Élise Ponchel et un tambour, Axel Nybelen, qui a pu voir œuvrer son grand-père, Alain Lemâtre, adjoint aux fêtes et cérémonies.Le maire, René Hocq, en présence d’adjoints et élus municipaux, de représentants des anciens combattants, de la batterie-fanfare de l’harmonie Avenir dirigée par Ludovic Beccu, a effectué un premier dépôt de gerbe devant la stèle de la Résistance. Une minute de silence a été observée, précédée des sonneries d’usage.
Le second temps de la cérémonie s’est déroulé devant le monument aux morts, place du Rietz, terminé avec la lecture par le maire du message national des associations de déportés en présence d’Yves Ratel, responsable de l’association locale des anciens combattants.
Plus d’images, cliquez ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *