école de musique : satisfaction et progression

ECMB_1731Hier soir ont eu lieu à la salle polyvalente, la remise des prix et l’audition des élèves de l’école de musique. Un moment important car il sanctionne le travail de l’année écoulée et permet de matérialiser les progrès réalisés. Les chiffres annoncés par Denis Bart, le directeur, qui se définit d’ailleurs davantage comme un coordinateur, témoignent de la santé de l’école qui comptait « au dernier pointage », 68 inscrits âgés de 6 à 74 ans et 14 professeurs, soit une réelle stabilité. Parmi les cours de solfège et d’instrument, soulignons qu’il en existe un spécialement réservé aux adultes au nombre d’une dizaine. Les examens organisés il y a quelques jours ont donné des résultats satisfaisants puisqu’il y a eu 88% de réussite au solfège et 83 % en instrument. D’où les nombreux diplômes remis hier soir aux élèves, trois d’entre eux, les enfants de Denis Bart, Amaury, Anicet (tambours et percussions) et Corentin (euphonium), recevant leur diplôme de fin d’études. Satisfaction donc, mais cela ne veut pas dire que l’école ne peut pas encore progresser… Denis Bart aimerait atteindre la barre des 70 élèves et voudrait plus de cors, plus de batterie, de percussion en général et étoffer l’effectif des classes de clarinettes, sachant que dès que les progrès sont suffisants, il y a la possibilité d’intégrer la classe d’orchestre qui compte une trentaine de membres dirigés par David Ringard. Véritable antichambre de l’harmonie, elle voit son effectif se modifier chaque année. Cette fois, sept élèves rejoignent les rangs de l’harmonie et cinq prendront le relais à la rentrée : Lydie Canda, Florie Laigle, Marie Love, Benoît Teughels et Jordan Fouque. Reste que l’audition d’hier soir (notre photo) était aussi l’occasion de faire passer un agréable moment au parents, pas peu fiers de voir leurs enfants se produire ainsi en public.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *