Les élèves de l’école, invités aux portes ouvertes du collège René-Cassin à Lillers

Samedi 23 novembre, de 9h à 11h30, le collège René-Cassin ouvre ses portes au public. L’occasion pour les élèves (et leurs parents) de l’école Noémie-Delobelle qui sont invités, de découvrir une démarche toute particulière portée par l’établissement et qui concerne déjà les petits Burburains collégiens. Présentation.

Entre le « Oui, c’est vrai, faudrait faire attention » et le « Oui, c’est vrai, faisons quelque chose », il n’y a qu’un pas que le collège René-Cassin à Lillers a décidé de franchir cette année. La réduction des déchets, voilà le chantier auquel s’attaquent les éco-délégués et tous les élèves, les profs et l’ensemble du personnel de l’établissement. De nombreuses actions sont menées. Au quotidien, les cours ou exercices qui évoquent le sujet sont repérables au logo EkoKS1. Le tri des déchets est déjà en place dans les classes et à la cantine. La gourde se généralise dans les cours d’EPS. Les éco-délégués, élus en début d’année, ont invité leurs camarades à envisager un pique-nique s’approchant du zéro déchet lors des sorties scolaires (une pesée des poubelles est prévue à la sortie du bus). En plus de tout cela, le moteur de recherche Ecosia a été installé sur les postes informatiques. Il permet de planter un arbre à chaque recherche. Enfin, puisque réduire les déchets est un acte de solidarité envers les générations futures, les collégiens éco-citoyens sont aussi éco-solidaires : plusieurs collecteurs sont installés dans le hall de l’établissement.

Collectes de piles, de tubes de colle usagés, de brosses à dents…
« Les piles solidaires » permettront d’équiper en électricité une école guyanaise. Il s’agit d’une collecte nationale de piles et batteries usagées, organisée par Batribox et Électriciens sans frontières. Les Clowns de l’espoir pourront aussi être aidés grâce à la collecte des crayons usagés. L’association s’attache à améliorer la qualité des séjours des enfants et de leurs parents dans les différents services de pédiatrie de la région des Hauts-de-France, par l’intervention hebdomadaire de clowns et de marchands de sable.
Les tubes de colle, les brosses à dents et tubes de dentifrice vides collectés profiteront à une association bien connue dans le secteur : Un code pour L.E.L.A. Il s’agit d’un fonds de dotation, reconnu d’intérêt général, qui facilite l’inclusion scolaire des enfants sourds du Pas-de-Calais dans leur école de quartier.
Pour les élèves du collège René-Cassin, les éco-gestes deviendront des gestes quotidiens banals qu’ils sauront transmettre à leur tour. Toutes ces actions pourraient permettre à l’établissement d’obtenir le label Éco-école, un programme qui vise à aider les élèves à mieux comprendre le monde qui les entoure pour s’y épanouir et  y participer. Le programme est soutenu par le ministère de l’Éducation nationale. SR 62190.fr / Photo © PVC / Votre Info

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *