pollution du rimbert: des pompages effectués

Le Rimbert, entre Burbure et Rieux : ici la pollution n'est pas marquée.
Le Rimbert, entre Burbure et Rieux : ici la pollution n'est pas marquée.

Dans un communiqué de presse transmis ce matin, la communauté Artois-Lys donne quelques explications suite à la pollution du Rimbert signalée le lundi 10 août. La communauté Artois-Lys, y est-il précisé, a tout d’abord mobilisé ses services pour rechercher des solutions avec les élus de Lillers, Burbure et Auchel et l’appui technique des sapeurs-pompiers. Les services de la sous-préfecture et de police ont été informés. Concrètement, dit le communiqué, « des plaintes ont été déposées par les collectivités concernées », citées ci-dessus ; « une enquête a été engagée par les services de police afin de rechercher le ou les auteurs des déversements illicites de produits qui semblent être des lubrifiants ». Sur le terrain, la CAL, toujours en concertation avec la police et les pompiers, « a recherché les moyens les plus efficaces pour piéger et éliminer la pollution ». Mardi des barrages de paille et des batardeaux ont été mis en place ; hier mercredi, la société Veolia a pompé et stocké environ trois mètres cube de produits indésirables. Parallèlement des boudins absorbants ont été mis en place. Pour les jours qui viennent, les barrages sont maintenus et une surveillance exercée ; des pompages complémentaires seront réalisés et les boudins absorbants seront changés si nécessaire. « Le dispositif, conclut le communiqué, sera maintenu jusqu’au retour à la normale. Il restera à attendre les conclusions de l’enquête déterminant les responsabilités ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *