René Hocq a encore des projets

René Hocq est candidat à sa propre succession au poste de maire. Samedi (11 décembre), lors de la cérémonie des vœux, il a confirmé qu’il conduira à nouveau une liste lors des prochaines élections municipales.

Il en a profité pour remercier les élus et les personnels communaux qui l’ont accompagné durant cette dernière mandature. « Une page va se tourner », dit-il, tout en étant bien décidé à en écrire une autre. « Burbure n’a pas fini de vous surprendre » déclarait quelques minutes plus tôt, Serge Oboeuf, le premier adjoint, dans son propos introductif à la cérémonie… Sans toutefois en dire davantage pour respecter la loi électorale.
L’on sait cependant qu’il y a bel et bien des projets dans les cartons, notamment une salle de sports. Projets qui s’inscrivent d’ailleurs dans la suite logique du plan local d’urbanisme et de la politique de revitalisation du centre-bourg déjà enclenchée après l’annonce du soutien du conseil régional qui promet d’accorder jusqu’à un million d’euros de subventions.

La nouvelle mairie
L’ouverture toute récente de la nouvelle mairie (inauguration le 8 février) et de ses équipements annexes (salle Alphonse-Lagache et bibliothèque Eugène-Maquet) n’est donc pas une fin en soi, juste une étape importante. Là, le premier magistrat s’est attardé un peu sur ce qui a été fait, soulignant notamment qu’avec ce bâtiment et l’installation de 100 m2 de panneaux photovoltaïques, la commune est la première en France à s’engager sur le chemin de l’autoconsommation collective. Sachant que la chaudière thermodynamique permettra de diminuer la consommation de gaz par deux, la mairie peut être considérée comme un bâtiment à énergie positive, ce dont s’enorgueillit le maire.

Burbure avance
René Hocq a par ailleurs mentionné quelques-unes des réalisations de l’année écoulée : la mise en place de caméras de vidéo-protection qui s’avère utile dans le cadre de la prévention, l’installation de feux citoyens rue Nationale (au faubourg), les travaux préalables à l’installation de toilettes au cimetière, la pose de 150 nouveaux points lumineux (éclairage public), l’entretien du terril avec le concours du Conservatoire d’espaces naturels, etc.
Pour Serge Obœuf, Burbure avance, Burbure rénove… et Burbure rayonne grâce à ses associations sportives et culturelles, à l’exemple de l’harmonie Avenir qui rythme la vie locale. Encore très présente lors de cette cérémonie des vœux, c’est à elle que l’on doit la venue de la Banda d’Oaxaca ou du Brass Band des Hauts-de-France (le 1er février prochain). De quoi apporter un peu de gaieté à un moment où beaucoup s’inquiètent. La question des retraites a été largement commentée par les différentes intervenants. Nous y reviendrons.

Pour le conseil municipal actuel, une page va se tourner. Photo © Votre Info

Une pensée sur “René Hocq a encore des projets

  • mai 16, 2020 à 8:47
    Permalink

    En première ligne, il est indiqué que la cérémonie des voeux avait lieu le 11 décembre.
    Mais c’était le 11 janvier.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *