Tradition respectée: L’Internationale a été jouée

Chaque année, les cérémonies du 1er mai débutent par une réception organisée à la salle polyvalente où le maire et le conseil municipal sont susceptibles de recevoir les cahiers de doléances des syndicats, tradition qui, il faut l’avouer, s’est un peu perdue. Après avoir partagé le verre de l’amitié, élus, musiciens et (quelques) habitants partent en défilé jusqu’      au monument aux morts pour un dépôt de gerbe. Là, il est de tradition pour l’harmonie Avenir de jouer L’Internationale. Ce chant révolutionnaire dont les paroles datent de 1871 (écrites par Eugène Pottier) et la musique de 1882 (composée par Pierre Degeyter) est devenu le symbole des luttes ouvrières et sociales. À Burbure L’Internationale est jouée depuis longtemps. Cela remonterait à Urbain Diolé, lorsqu’il était maire, mais c’est peut-être plus ancien. Quoi qu’il en soit, en ce 1er mai où tous les Burburains, comme tous les Français, restent confinés, quelques musiciens de l’harmonie n’ont pas voulu faillir à la tradition. Ils ont joué L’Internationale en postant une vidéo sur facebook. Vous pouvez la visionner en cliquant ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *